« Retour aux publications

L’impossible limite

Carnets d’un chirurgien

l'impossible-limite---maurice-mimounParution : 01.12.2011
Editeur : Albin Michel

A mon père qui a choisi ma mère
A ma mère qui a choisi mon père, mine de rien

Comment modifier un corps, refaire un nez, un sein, un visage, amputer un pied, prendre des organes à des morts pour les transplanter sur des vivants ? Selon quels critères décider d'une intervention ou se l'interdire ? Dans ces carnets où se mêlent les repères autobiographiques et les témoignages d'hommes et de femmes dont certains ont subi des traumatismes profonds, le professeur Maurice Mimoun s'interroge sur son métier et son éthique.

Extrait

Chirurgie esthétique et vigilance

Une jeune fille de vingt-cinq ans rayonne de bonheur. Depuis sa liposuccion, elle n’a plus de culotte de cheval. Elle peut s’habiller comme elle veut et aller sur la plage. Une autre du même age vient également, épanouie. Ses seins sont beaucoup moins lourds depuis l’intervention, et elle peut faire du sport comme elle l’entend. Une femme de trente ans plus âgée que la précédente me remercie. Elle n’a plus son cou de dindon qui les gênait tant, elle et sa petite fille. Les cuisses de cette cuisinière ne se frottent plus quand elle marche, elle peut mettre des pantalons. Cette gamine de huit ans travaille mieux en classe, ses copains ne se moquent plus de ses oreilles maintenant recollées. Et ce nez, et ce ventre …

Et tant d’autres observations calmes, sans histoire où seul le corps est en cause. Restons vigilants à ne pas mettre le Corps-Ecran là où il n’est pas.